Concurrence sur le marché de l’assurance emprunteur… Encore de la marge

Dans un article, accompagné d’une étude détaillée, UFC dénonce l’échec de la Loi Lagarde, qui visait à ouvrir la concurrence et à renforcer le libre choix de l’assurance de son prêt immobilier par les emprunteurs. 3 ans après son entrée en vigueur, aucune évolution dans ce sens, pire encore le marché s’est resserré autour des banques, qui font tout pour ne pas laisser échapper un filon qui leur rapporte plus de 3 milliards d’euros de marge annuelle. UFC milite donc en faveur de l’intégration de la résiliation annuelle en assurance emprunteur dans la future loi Hamon, seule manière qui serait efficace pour (re)introduire de la concurrence en faveur du consommateur.

Lire l'article complet d'UFC Que Choisir

Consulter l'étude complète

Cyberprêt présente AEC

Assurance emprunteur : une association défend vos droits

Après les « pigeons » et les « poussins », voici les « Piou Piou » de l’association AEC (Assurance Emprunteur Citoyen) qui milite pour une ouverture et une clarification du marché de l’assurance de prêt. Les « Piou Piou » souhaitent prendre la défense des consommateurs en leur permettant de choisir librement leur assurance au moment de la souscription d’un prêt immobilier.

En 2010, la loi Lagarde était un premier pavé dans la mare des établissements prêteurs : ce texte entendait faciliter la délégation d’assurance, c’est-à-dire la possibilité pour un emprunteur de souscrire son assurance de prêt auprès d’un assureur spécialisé, extérieur à la banque, pour peu que les garanties soient équivalentes à celles du contrat de groupe proposé par la banque. Avec bien souvent à la clé une économie considérable, le volet assurance d’un crédit immobilier pouvant représenter jusqu’à 20 voire 25% du coût total d’un projet.

Lire l'article en ligne sur Cyberprêt, 14juin 2013

Les Piou Piou défendent le libre choix de l'assurance de crédit

L’Association Emprunteur Citoyen demande au Gouvernement de renforcer la liberté de choix des emprunteurs en matière d’assurance de prêt.

Réunis au sein de l’Association Emprunteur Citoyen (AEC), les Piou Piou entendent défendre la liberté du consommateur quant au choix de son assurance de prêt lors de la souscription d’un crédit immobilier.

Lire l'article en ligne sur le Nouvel Obs, le 11 juin 2013

Crédit immobilier : le ras-le-bol des "Piou-Piou"

Le communiqué de presse AEC sur la révolte des Piou Piou relayé par Direct Gestion,

A lire en ligne sur Direct Gestion, le 11 juin 2013

Le communiqué de presse AEC sur la révolte des Piou Piou relayé par Esteval Editions

A lire en ligne sur Esteval Editions, le 11 juin 2013

 

L'Assemblée a modifié à la marge le volet assurance emprunteur dans le projet Loi Bancaire

Prévoir dans les textes la possibilité de résilier tous les ans en cours de prêt son assurance emprunteur, sans pénalité, en la substituant à une autre présentant pour l'établissement prêteur des garanties équivalentes. Comme l'a souligné le rapporteur du projet, Karine Berger, à l'occasion des débats sur le vote en deuxième lecture du projet de loi de Séparation et de régulation des activités bancaires, il s'agit d'une demande qui émane de presque tous les bancs de l'Assemblée.

Lire l'article Agefi, du 11 juin 2013

Assurance crédit immobilier : elle pèse jusqu'à 30% du cout du crédit

Selon un comparateur Internet, le coût de l’assurance pour un crédit immobilier a très fortement augmenté.

AcommeAssure.com, comparateur conseil en assurance, a mesuré l’augmentation du poids de l’assurance de crédit dans le coût du prêt, pour un couple d’emprunteurs standard. Son enquête porte sur un couple de 35 et 38 ans, empruntant 250 000 euros sur 18 ans. Selon le comparateur, le coût de l’assurance crédit représente aujourd’hui plus de 30% du coût total du crédit (intérêts + assurance) contre 19% en 2008 * (voir tableau).

Lire l'article LesEchos.fr du 10 juin 2013

Assurance de prêt : une réforme trop timide

Le mercredi 5 juin, l’Assemblée Nationale a commencé l’examen en seconde lecture du projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires. Ce texte très attendu comporte notamment un certain nombre de réformes du secteur de l’assurance de prêt immobilier.

Suite à son examen par la Commission des finances de l’Assemblée, le texte a été  amélioré dans l’intérêt des emprunteurs, même si certains amendements proposés ont été rejetés.

Lire l'article Cyberpret du 7 juin 2013

Assurance Emprunteur : pas de modification dans la loi bancaire adoptée par les députés

Assurance emprunteur : pas de modification dans la loi bancaire adoptée par les députés

Le projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires, dont le rapporteur est Karine Berger, a été adopté par les députés en deuxième lecture, mercredi 5 juin 2013, tard dans la soirée. 

Resilisation annuelle des contrats emprunteurs

Les dispositions sur la délégation en matière d'assurance emprunteur et sur l’assurance vie en déshérence ont été adoptées sans modification majeure par rapport à ce qui avait été décidé en Commission des finances, une semaine avant.

Lire l'article en ligne sur l'Argus de l'Assurance, Publié le 06 juin 2013,

Vous êtes ici : Home Espace presse Revue de presse