Quelques courriers et de la patience pour changer d'assurance au LCL

J’ai 35 ans, j’habite Toulouse et j’ai signé un contrat de prêt d’environ 150 000 euros avec le LCL en 2011.

L’été dernier, j’ai souscrit une nouvelle assurance de prêt, avant tout pour bénéficier d’un meilleur tarif. J’ai demandé au LCL de résilier mon contrat d’assurance en cours pour qu’à partir d’octobre 2012, le nouveau contrat puisse remplacer celui du LCL.

L’agence n’a pas accepté le changement d’assurance et m’a envoyé un premier courrier de refus, qui avait tout l’air d’être un courrier type envoyé à chaque personne réalisant ce type de démarche. Après plusieurs échanges de lettres, et un suivi administratif assez important (il a fallu envoyer les Conditions Générales du contrat du nouvel assureur et un certain nombre de papiers), la banque a fini par plier. Je ne me suis pas laissé intimider par les tentatives du LCL pour enterrer le dossier et cela a joué en ma faveur pour faire accepter cette demande.

Le LCL fait traîner ma demande de substitution d'assurance ... depuis octobre 2012

Ma femme et moi habitons à Corbeil-Essonnes, nous avons respectivement 29 et 28 ans et nous avons signé un prêt immobilier avec le LCL en 2011. Un an plus tard, en octobre 2012, j’ai décidé d’entreprendre les démarches pour changer d’assurance de prêt – avec un tarif bien plus attractif. Le LCL a refusé ce changement par un premier courrier fin octobre 2012. Il a fallu 3 courriers supplémentaires de ma part et de nombreux coups de téléphone à l’agence pour que le LCL finisse par me donner une réponse positive. Dans la dernière lettre envoyée par la banque, on me demande d’envoyer les conditions générales du nouveau contrat d’assurance – ce que j’ai fait et depuis … silence radio !

Le LCL continue à faire traîner les choses mais il n’arriva pas à me décourager, je suis plus que motivé pour faire respecter mon droit au libre choix de l’assurance !

Assurance de prêt : j'ai trouvé un contrat moins cher avec des garanties supérieures au contrat imposé par le LCL.

Mon mari et moi avons signé un prêt immobilier avec le LCL de Louviers en 2005.

Fin 2011, lors d’un RDV chez mon assureur, on m’a proposé de faire un devis pour voir si le changement d’assurance emprunteur pouvait me permettre d’économiser sur le coût global de mon crédit. Ce fut le cas, mais sur le moment, j’ai eu peur que ce devis ne soit qu’une arnaque car non seulement le prix de l’assurance était moins cher mais les garanties du contrat étaient également meilleures. Nous avons réfléchi quelque temps à la question et en juin 2012 nous avons décidé de nous lancer. Le nouvel assureur m’avait prévenu que le LCL refusait en général le changement d’assurance mais qu’avec de la détermination, l’emprunteur finissait par obtenir gain de cause.

Nous nous sommes armés de patience et heureusement, car ce n’est qu’au bout de 6 mois, après une dizaine d’échanges de courriers (une vraie partie de ping pong !) que notre changement d’assurance a fini par être accepté. Malgré tout cela, nous sommes restés en bons termes avec la conseillère du LCL.

Mon message à toutes les personnes qui sont sur le point de signer un crédit immobilier : si j’avais su dès le départ que les tarifs et les garanties des contrats des assureurs alternatifs étaient bien meilleurs que ceux de la banque, j’aurais fait mon changement d’assurance beaucoup plus tôt !

Accepter un changement d'assurance de prêt : une mesure soi-disant "exceptionnelle" pour le LCL

En fin d’année 2010, mon mari et moi avons signé un prêt immobilier avec le LCL pour acquérir notre résidence principale près de Versailles. Au moment de la signature, je voulais déjà effectuer une délégation d’assurance mais la banque m’en avait dissuadé en prétextant que les délais étaient trop courts pour envisager cette démarche.

Un an plus tard, je me suis tournée vers un assureur externe qui m’a proposé un devis tout à fait satisfaisant tant au niveau du prix que des garanties. J’ai alors demandé la résiliation du contrat d’assurance du LCL, le nouveau contrat d’assurance devant prendre effet début janvier 2012. Le LCL a refusé ce changement d’assurance, et nous avons dû défendre notre position plusieurs fois par écrit (les seules réponses que nous recevions de la banque étaient des lettres "type" de refus qui montraient que notre dossier n'avait pas été étudié en détails). J’ai également téléphoné régulièrement à l’agence, je voyais bien qu'elle essayait de laisser traîner les choses en espérant nous voir renoncer.

Le LCL a fini par accepter le changement d’assurance en le présentant comme une mesure « exceptionnelle » : je n’ai pas du tout apprécié que les choses soient présentées sous cet angle, car en consultant des forums, j’avais lu que changer d’assurance était possible et que les personnes ayant fait ce choix étaient nombreuses à témoigner.

La Caisse d'Epargne refuse que je prenne un contrat avec l'option Perte d'emploi

En tout début d’année 2010, j’ai signé un contrat de prêt immobilier avec la Caisse d’Epargne Languedoc Roussillon afin d’acheter ma résidence principale à Nîmes. A l’époque, je souhaitais souscrire l’option « Perte d’emploi » mais la banque ne l’avait pas intégrée au contrat, et m’avait dit que cette option pourrait être ajoutée plus tard. Je suis revenu quelque temps après vers ma banque pour demander à nouveau l’option Perte d’emploi mais on m’a répondu que finalement cela ne serait pas possible de l’obtenir, sans justification particulière.

Au premier trimestre 2013, j’ai adhéré à un nouveau contrat d’assurance emprunteur où était inclue l’option Perte d’emploi. J’ai envoyé ma lettre de résiliation à la Caisse d’Epargne, avec les garanties du nouveau contrat qui étaient aussi bonnes que celles du précédent. La banque n’a pas accepté le changement d’assurance. Depuis le mois de mars, les échanges par courrier, par mail, par téléphone se sont multipliés sans que ma demande ne soit prise en compte. Il y a un mois et demi, j’ai fini par écrire au Médiateur de la banque mais j’attends toujours sa réponse. J’espère finir par arriver à changer d’assurance, mais quoi qu’il en soit, la confiance avec la Caisse d’Epargne est définitivement rompue.

Changement d'assurance de prêt : le LCL commence par dire non, il faut persévérer !

Ma femme et moi avons signé un prêt immobilier auprès du LCL VILLECRESNES en 2010 pour un investissement locatif. En avril 2012, nous avons décidé de changer notre assurance de prêt en remplaçant notre contrat actuel par le contrat MAIF. Nous avons envoyé notre lettre de résiliation au LCL et un courrier de refus est arrivé environ un mois plus tard. Dans ce courrier, le LCL affirmait que l’assurance de prêt ne pouvait être souscrite que sur toute la durée du crédit, aucune faculté de résiliation n’étant indiquée dans la notice d’information. Je me suis renseigné sur la question en faisant des recherches et en consultant des forums sur Internet et j’ai compris que des lettres de refus de ce type étaient fréquemment utilisées par le LCL pour répondre aux demandes de changement d’assurance sans qu’aucune analyse du dossier ne soit réalisée (et donc aucune analyse du niveau de garanties du contrat proposé en remplacement).

Nous avons fini par faire aboutir notre demande au bout de 6 mois : une vraie galère ! D’autant qu’en plus, pendant 3 mois, les cotisations des deux contrats se sont chevauchées.

Je n'ai rien lâché face à la Caisse d'Epargne Languedoc Roussillon qui a fini par accepter ma demande de substitution d'assurance

J’ai signé un crédit immobilier en mars 2012 avec la Caisse d’Epargne Languedoc Roussillon. J’avais à l’époque 31 ans. En septembre de la même année, j’ai décidé d’engager les démarches pour changer d’assurance emprunteur. Aucune date anniversaire n’était précisée dans ma notice de contrat, j’en ai déduit que cette assurance était résiliable à tout moment en respectant un préavis de deux mois. J’ai fait parvenir directement au bureau principal de Montpellier ma demande de résiliation d’assurance de prêt avec le nouveau contrat souscrit en remplacement. Le bureau de Montpellier n’a pas souhaité me répondre directement et a renvoyé l’ensemble des documents à mon agence d’Alès.

Je suis allé voir le conseiller et le directeur de l’agence, ils m’ont rendu le nouveau contrat d’assurance avec un Post-It sur lequel on avait écrit que le changement d’assurance était refusé ! J’ai bien sûr réclamé un document officiel justifiant le refus mais il a fallu que je me rende de nombreuses fois à l’agence et que j’insiste de nombreuses semaines avant d’obtenir gain de cause.

J’ai fini par menacer de porter l’affaire devant le tribunal pour qu’enfin, en janvier 2013, le directeur de l’agence me présente un papier « officiel » de demande de changement d’assurance. La résiliation a fini par se mettre en place, elle est effective depuis le mois de juin 2013. Entre janvier 2013 et mai 2013, j’ai été doublement prélevé des primes d’assurance puisque les deux contrats couraient en même temps, mais mon nouvel assureur n’a fait aucune difficulté pour rembourser le trop-perçu.

Avis à tous ceux qui veulent changer d’assurance : ne vous laissez pas intimider par la banque, on finit par y arriver !

12 mois pour faire accepter un changement d'assurance au LCL.

J’ai bientôt 40 ans et j’ai signé un crédit immobilier avec le LCL en 2006. En septembre 2011, alors qu’il me restait encore environ 100 000 euros à rembourser, j’ai adhéré à un nouveau contrat d’assurance emprunteur avec un tarif moins élevé et des garanties équivalentes voire supérieures. S’est alors engagé un processus qui a duré un an pour que puisse enfin aboutir la résiliation de mon contrat d’assurance de prêt au LCL.

Tout était géré par courriers interposés – de mon côté j’en ai envoyé 4 en recommandé. Mon conseiller bancaire comprenait ma démarche, mais c’est au niveau de la direction régionale que ça bloquait. J’ai montré ma détermination à faire aboutir cette demande en clôturant mon livret A et mon CODEVI dès réception du premier courrier de refus de la banque. J’étais déjà à l’époque dans l’optique de changer d’établissement bancaire et aujourd’hui seul mon crédit immobilier est resté au LCL.

Je ne sais pas pourquoi le LCL a fini par accepter ce changement d’assurance emprunteur au bout d’un an, ils ont peut-être trouvé que l’histoire avait assez duré comme ça !

 

Vous êtes ici : Home D'autres témoignages