Les courriers envoyés aux banques par AEC cet été

Cet été, notre association a interpellé le LCL, la Caisse d’Epargne Languedoc Roussillon et BNP Paribas afin d’aider nos adhérents qui avaient témoigné de leurs difficultés à faire accepter ou à changer d’assurance de prêt face à ces établissements bancaires.

  • Depuis septembre 2011, le LCL refuse que l’une de nos adhérentes résilie son contrat d’assurance de prêt bancaire au profit d’un nouveau contrat équivalent en garanties. Ce refus va à l’encontre du droit  à résiliation annuelle de l’assurance emprunteur, prévu par l’article L133-12 du Code des Assurances. Nous avons demandé au LCL d’expliciter les motifs exacts de son refus ou d’orienter notre cliente vers les voies de recours qui lui sont offertes conformément aux règles de l’ACP en matière de traitement de réclamations. Deux mois après l’envoi de ce courrier, le LCL n’a toujours pas pris la peine d’y répondre…

Voir le courrier envoyé au LCL – juillet 2013

  • Nous avons également interpellé fin juillet la Caisse d’Epargne Languedoc Roussillon sur un sujet très similaire : depuis un an, l’une de nos adhérente se bat pour faire accepter sa demande de substitution d’assurance emprunteur ; son contrat propose pourtant des garanties supérieures à celui de la banque, pour un tarif moins élevé. De nombreux adhérents rencontrent des difficultés semblables face à cette banque, leurs témoignages le prouvent. Là encore, aucune réponse n’a été à ce jour apportée à notre courrier.

Voir le courrier envoyé à la Caisse d’Epargne Languedoc Roussillon – juillet 2013

  • A la fin du mois d’août, nous avons écrit à l’ACP pour dénoncer les pratiques abusives entretenues par BNP Paribas au mépris du respect des dispositions de la loi Lagarde. L’une de nos adhérentes a notamment été confrontée à une remontée du taux de crédit une fois la délégation d’assurance évoquée – un chantage interdit par la loi Lagarde, sans que cela semble gêner outre mesure cet établissement financier de premier ordre. Nous avons par ailleurs joint au courrier un e-mail dans lequel un conseiller bancaire BNP Paribas confirme très clairement au client qu’un taux plus élevé sera appliqué si l’assurance interne n’est pas choisie lors de la souscription du crédit.

Voir le courrier envoyé à l’ACP – août 2013

Vous êtes ici : Home Actions en cours Les courriers envoyés aux banques par AEC cet été